1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
217 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
17 325 entreprises et 45 741 emplois créés ou maintenus en 2018
Accueil > Témoignages

Témoignages

Ils sont ou ont été bénéficiaires d'Initiative Rennes et reviennent sur leur parcours et ce que leur a apporté Initiative.

Acceis logoNumérique
Service aux entreprises
Créée en 2015
Rennes

Acceis dirigeant

Yves DUCHESNE

Nous avons fait appel à Initiative Rennes sur conseils de la CCI, pour aller chercher des fonds. Nous avons tout simplement eu un entretien devant un comité composé de chefs d’entreprises et d’acteurs locaux. L’emprunt qui était proposé était intéressant pour nous. 

Le prêt a servi pour la trésorerie de notre entreprise. Nous sommes une entreprise de pur service, donc nous n’avions pas besoin de gros investissements pour du gros matériel ou de la recherche.

Depuis trois ans et demi, nous sommes passés de 3 à 9, même si c’est encore fragile. Nous cherchons à recruter un directeur commercial.

   

Folk paysage logo

Service aux entreprises
Aménagement paysager et conseil
Créée en 2016  
Rennes

Folk paysage dirigeante

Adelaïde FICHE

Je voulais changer de paysage suite à la naissance de mon fils. A l’issue de cette formation d’un an, j’avais des projets.

J’ai ensuite été accompagnée par l’Adie mais j’avais besoin de BFR donc ils m’ont orienté vers Initiative Rennes pour pouvoir demander un prêt à la banque. Je pense que le prêt Initiative est utile pour faire levier auprès des banques.

Le prêt m’a surtout servi pour le fond de roulement. Aujourd’hui, ça tourne. J’ai une apprentie pour deux ans et j’aimerais l’embaucher après.

Le suivi par Initiative Rennes est intéressant. Il permet de discuter et de faire un peu de réseau.

   

Breizh Liban logo

CHR 
Food Truck
Créée en 2018
Rennes

Hussein MOUZANNAR

Je voulais ouvrir un restaurant mais c’était trop cher donc je me suis dit ‘pourquoi pas un food truck libanais’, ça n’existait pas à Rennes.

Le prêt c’était pour le camion. Cela m’a aussi permis d’acheter du matériel pour aménager le camion et de demander un peu moins à la banque.

   

Commerce
Fleuriste
Repris en 2016
Liffré

Leopold FAUVEL

C’était un choix personnel de reprendre et pas de ne faire une création parce que je trouve que c’est difficile.

J’ai pris mon temps pour regarder surtout ce qui se faisait au niveau des prix. J’ai cherché dans trois régions, pour comparer les prix. Je suis tombé à Liffré parce que le magasin était en vente et parce que le prix était intéressant.

Quand on reprend, il ne faut pas chercher un magasin en fonction de la ville où on veut aller, c’est une question d’opportunité et il faut faire attention où on s’implante.

Le prêt nous permettait d’être bien au cas où on avait un souci. Dès notre arrivée, nous avons procédé à un licenciement à l’amiable parce qu’on n’avait pas les moyens d’avoir des salariés. Donc il nous fallait une bonne trésorerie. Le prêt Initiative était un complément au prêt bancaire. C’est la Chambre de métiers qui m’en avait parlé.

La lettre ? Initiative S'abonner